news

2016 : L’ANNÉE DU DÉVELOPPEMENT !



Interview de 
Stéphane Gambier, Président d’Abaques et Frédéric André, Directeur Général, Fondateurs et associés d'Abaques :


Quel est le bilan de l’année 2015 pour Abaques ?

Avec près de 7 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015 et 27 collaborateurs, Abaques a vécu une année particulièrement dense, à la hauteur de ses ambitions avec, entre autre, la création d’Abaques PROD, un nouveau département voué à la création de contenus audiovisuels et multimédia.

 

Nous avons démarré cette aventure en 2004 avec 9 collaborateurs et 125 clients. Nous réalisions à l’époque un chiffre d’affaires de 1,6 millions d’euros. Aujourd’hui Abaques est une équipe constituée de 27 salariés sans compter la centaine d’intermittents du spectacle qui nous épaule régulièrement et toujours dans le souci de satisfaire nos quelques 780 clients ! Nous abordons 2016 sous les meilleurs auspices mais rien n’est jamais gagné d’avance et nous nous remettons en question chaque jour. C’est ce qui permet à Abaques de se développer encore et toujours !

Quels sont les projets d’Abaques pour les années à venir ?


En 2016, l’activité LIVE sur l’agence de Paris avec le recrutement d’un responsable commercial et d’une équipe technique avec à la clef l’investissement d’un nouveau parc de matériels pour plus de 200 000 euros sera notre nouveau Challenge. L’agence de Paris va également renforcer ses moyens opérationnels sur l’INDOOR avec le recrutement de deux nouveaux techniciens. Les nouveaux locaux de 450 M2 dont nous avons pris possession en Novembre 2015 au Parc de l’ Evénement à Longjumeau peuvent largement

supporter ce développement!

Par ailleurs, Abaques finalise actuellement un crédit de développement de 600 000€ avec la Banque Courtois et BPI France afin de financer son développement et lancera dès le début de l’année 2016 sa nouvelle identité graphique et son nouveau site internet.

Sur les cinq prochaines années, nous espérons pouvoir atteindre plus de 10 millions d’euros de chiffre d’affaires et embaucher davantage encore pour former une équipe d’une quarantaine de collaborateurs.

Quant à nos projets, je ne souhaite pas en dire trop mais ils peuvent se résumer en un mot : «innovation» !