news

CHU TOULOUSE: DES BLOCS OPÉRATOIRES À LA POINTE DE LA TECHNOLOGIE



Depuis le second trimestre 2014, le CHU de Toulouse et plus particulièrement les blocs opératoires du Centre Pierre-Paul Riquet de Toulouse Purpan et de l’Institut Universitaire du Cancer Toulouse Oncopole (IUCT-O) sont équipés des dernières

technologies Crestron.

Initié en 2012, ce projet avait pour objectif de moderniser les moyens de visualisation, d’enregistrement à des fins d’enseignement et de diffusion distante des interventions réalisées dans ces blocs qui servent pour différentes spécialités médicales telles que

la Neurochirurgie, la Traumatologie Orthopédie, l’Ophtalmologie, l’ORL, la Chirurgie Maxilo Faciale, la Neuroradiologie interventionnelle etc.

La technologie Crestron au service de la médecine

Jusqu’à présent, seuls quelques blocs étaient équipés avec des solutions analogiques ou propriétaires proposées par des professionnels de l’imagerie médicale ou des équipementiers de champs opératoires.

L’un des défis de ce projet était d’exploiter la convergence entre l’informatique, les moyens de communication, l’audiovisuel ainsi que de gérer les contraintes liées à l’intégration de ces technologies dans des milieux médicaux stériles et manipulés par des opérateurs qui ne sont pas spécialisés dans ces domaines.



Ce déploiement unique qui a nécessité plusieurs mois de travail a été réalisé par la société d’intégration Abaques. Frédéric André, son directeur général, commente : « Cette installation était un véritable défi pour nous en raison de nombreuses contraintes liées à l’environnement médical.

Nous avons choisi les solutions Crestron pour leur simplicité d’usage et leur ergonomie. Avec la technologie DigitalMedia, nous étions certains de répondre aux besoins et exigences de notre client. »

La société Abaques avec l’implication de la Direction du Système d’Information et Organisation (DSIO) du CHU de Toulouse et plus particulièrement l’équipe de Frédéric Cazaux ainsi qu’avec l’expertise du Professeur Olivier Deguine, chef de service ORL et Oto Neurologie et de l’équipe du GBM (Célie Faure et Gilles Visnadi) a conçu une solution mêlant avec succès des solutions audiovisuelles numériques, des solutions de captation et d’imagerie médicale, et des solutions de transport d’information sur câblage unifié en

DigitalMedia ou en streaming IP HD.

Dans neuf blocs opératoires du Centre Pierre Paul Riquet et huit à l’IUCT-O des grilles de commutation DM-MD16x16 ou DM-MD8x8 en fonction des besoins et usages ont été installées. De plus chaque bloc a nécessité la conception et la réalisation de caissons spécifiques, de bras orientables pour supporter les dalles de contrôle Crestron TSW-1050.  Il a également fallu prévoir l’intégration dans le bras opératoire des platines de connexion, des émetteurs DigitalMedia et les récepteurs associés aux moniteurs de

contrôle.


Dans les salles d’assistance des automates de type MPC-M10 ont été installés. Ces systèmes de contrôle permettent une gestion simple de la diffusion vidéo ainsi que l’intercommunication audio avec la salle opératoire

concernée.

 

Par ailleurs, dans un but pédagogique et d’apprentissage pour les étudiants, les amphithéâtres ont été équipés d’automates de type CP3 qui permettent le contrôle complet de la salle et de ses ressources et la gestion des diffusions des salles opératoires en streaming et en visioconférence 1080pUne solution efficace et fiable
A l’heure actuelle tous les blocs et salles annexes sont en exploitation. La prise en main par les différents chirurgiens et utilisateurs a été facile et intuitive.

Frédéric Cazaux, Network Manager, témoigne : « Nous sommes très satisfaits de cette installation. Fiables et intuitives, les solutions Crestron répondent parfaitement à nos besoins et à nos contraintes spécifiques. L’ensemble des utilisateurs est très satisfait de ces solutions qui favorisent le secteur de la formation médicale et chirurgicale propre à un Centre Hospitalier Universitaire. Cet investissement nous offre aujourd’hui le meilleur en terme de technologie et nous permet d’être à la pointe dans la captation et retransmission de nos interventions chirurgicales. »

En raison d’un accès difficile aux blocs opératoires qui sont soumis à de nombreuses contraintes, une supervision complète et à distance a été prévue pour permettre aux équipes informatiques et à la société Abaques de diagnostiquer un éventuel problème
et d’intervenir à distance si nécessaire.

Des partages de compétences ont déjà été réalisés avec plusieurs hôpitaux comme à Strasbourg, Montpellier, Lille et la qualité
des diffusions locales et à distance a été largement saluée et appréciée.

>> Lire le communiqué de Presse CRESTRON